Guatape

Guatape

Nous voici dans un lieu magnifique où on sent un esprit de vacances général, Guatape !

Plusieurs incontournables ici…

Le village de Guatape lui-même avec ses maisons et les dessins en bas de chacune indiquant soit l’activité de l’habitant, soit quelque chose d’apprécié – si on a bien compris ! On découvre aussi deux jolies places dont une ultra colorée piétonne et une plus grande où on voit procession religieuse et chorale (le 14 juillet mais c’est peut-être juste une répétition pour le 16 juillet, comme on le verra plus bas).

L’impressionnante Piedra del Penol. Après 1h et quelques de marche depuis notre hostal nous arrivons au pied d’un énorme rocher (380 mètres de haut dont 220 hors de terre) où des escaliers on était installé dans une fissure. C’est impressionnant ! On peut monter tout en haut donc nous voilà lancés. Au sommet des 650 marches (un peu plus à vrai dire mais je n’ai pas plus le chiffre exact en tête) quelle vue !! Nous sommes entourés par l’eau qui a envahit le paysage (lac de barrage) ! C’est magnifique. L’énorme rocher lui était un lieu vénéré par les Tahami. 

Après l’ascension, nous rentrons en touc-touc. En soit nous aurions pu rentrer à pied mais une partie se fait en bord de route et nous trouvons cela plus raisonnable.

C’est à Guatape que nous vivons le moment le plus étrange du voyage jusqu’à présent : une nuit nous nous réveillons vers 4h45 car nous entendons comme des coups de feu (nous en entendrons une centaine en 1h). Autant dire que je ne suis pas rassurée mais au début je suis bien la seule. Finalement nous nous levons tous les deux, car s’ajoutent à ces bruits des klaxons ininterrompus, des aboiements et surtout des sirènes. Je vois un voisin qui habite dans l’arrière cour et qui est sorti pour remplir des bidons. Je lui demande donc si la situation est dangereuse. Il me répond qu’il s’agit d’une fête… Nous voilà un peu rassuré mais quand même ! Le lendemain notre hôte nous dira que cette nuit ils se sont aussi demandés s’il s’agissait de coups de feu. 

Je trouve le lendemain avec le peu de wifi que nous avons ici (notre pire wifi depuis le début) qu’il doit s’agir de quelque chose en lien avec la Fiesta de la Virgen del Carmen (qui se fête le 16 juillet) puisque le voisin avait évoqué une fiesta de la patrona… Marie étant considéré comme patronne des carabiniers, force de police étc.. en Amérique du Sud, cela peut sans doute expliquer les coups de feu (si c’en était bien). Nous n’en saurons pas plus pour les bruits entendus !

Pour terminer en beauté, et pour être à la hauteur du stress de la nuit, lors de notre dernière soirée à Guatape, nous vivons la Fiesta de la Virgen del Carmen (en tout cas nous supposons que c’est ça !)

Ainsi après avoir vu toute la journée des voitures se faire décorer, nous assistons à leur rassemblement auprès d’une statue de Marie au bout de notre rue (notre hostal étant de l’autre côté d’un pont par rapport au centre de Guatape). 

Nous nous installons sur la place du “centre-ville”. A la fin de la messe, le bénitier (qui sert donc à bénir) est sorti sur le parvis. Une première voiture avec une statue de Marie arrive, puis environ 300 motos suivent, toutes décorées, dans un concert de klaxons ininterrompu, c’est assourdissant ! Ils se mettent au fur et à mesure en file indienne pour être bénis. Viennent ensuite les touc-touc, au moins une centaine, tous décorés, musique à fond et klaxon évidemment. Ils font des zigzags puis se rangent gentiment devant l’église pour attendre leur tour. Nous partons avant la fin des touc-touc. Sur nos dix minutes de marche jusqu’à l’hostal, nous croisons les voitures décorées (certaines ont des statues de Marie de plusieurs mètres !), puis les camions ! Nous n’avons pas d’autre choix que de nous boucher les oreilles pour traverser le pont ! Quel moment impressionnant…

Ici il ne faut pas avoir peur des orages : ceux-ci sont très intenses. Tous les soirs les lumières vacillent, le tonnerre gronde !

Anecdotes restauration :

Nous avons dîné un soir dans une crêperie tenue par un breton ! Eh oui ! Nous y croisons même trois autres français qui repartent le soir même par un bus de nuit.

On vous ajoute une photo d’un petit déjeuner typique (souvent compris avec la chambre ici) : œufs, arepas, fromage, croissant et café.

Informations pratiques :

  • Logement : Oak Tree House – environ 112 000 BS la nuit – chambre double – salle de bains privative – petit déjeuner
  • Transport :
    – 16 000 COP pour le trajet Medellin-Guatape / 2h de trajet
    – 3 500 COP par personne pour le trajet en touc-touc Piedra del Penol – Guatape
  • Activités :
    – Piedra del Penol : 20 000 COP par personne
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Elvire
11 mois il y a

Tellement beau 🥰

Rico le blaireau
1 année il y a

Très coloré avec les nuances naturelles et celles créées par l’humain.

Danielle et Jean-Louis
1 année il y a

Nous apprécions beaucoup.