Le village Hahoe (depuis Andong)

Le village Hahoe (depuis Andong)

Nous ne restons à Andong qu’une nuit (qui ne nous plaît d’ailleurs pas plus que ça mais nous ne sommes pas allés dans le centre). Nous logeons dans un petit hôtel un peu au milieu de nulle part mais pas très loin de la gare de bus et de la gare de train. Nous découvrons qu’il a aussi un café à chats et qu’il recèle de livres à lire (mais en coréen forcément). Notre objectif est de visiter le village Hahoe. Le bus pour y aller est hyper sympa en bois à l’intérieur. Une fois à l’entrée du village et les tickets pris, un bus nous amène à l’entrée du village.
Le village d’Hahoe est un village clanique, ce qui signifie que les personnes qui y vivent viennent d’un ancêtre commun. Y habitait des familles dirigeantes, hauts fonctionnaires étc. Le village est d’ailleurs toujours habité aujourd’hui mais ils ont désormais des voitures modernes, ce qui contraste avec les anciennes maisons.
A 14h chaque jour il y a le spectacle des masques. Il y a beaucoup de monde. Un peu avant le début, il y a un petit anime de 10 minutes qui explique l’histoire des 12 masques de Hahoe : il y avait beaucoup de catastrophes qui faisait des ravages dans le village et un jeune garçon vit en rêve que cela était lié à la corruption qui régnait au village et qu’il fallait construire 12 masques pour apaiser le dieu de la montagne et danser avec ces masques. Mais personne ne devait le déranger sous peine d’en mourir. La jeune fille qui était amoureuse de lui finit par aller le voir et ils moururent tous deux. Les villageois purent néanmoins récupérer les masques pour réaliser la danse demandée. 9 des 12 masques ont été retrouvés et sont au Musée National de la Corée.
Les danses masquées durent 1h. Nous voyons notamment :
– les musiciens (qui restent ensuite tout le long) dont un qui porte une femme masquée sur ses épaules,
– deux personnages qui s’attaquent (animaux ou hommes, on a du mal à dire) et « attaquent » la foule
– un boucher qui tue un boeuf et lui arrache des éléments de son corps (les coréens sont d’ailleurs très crus et les enfants sont parfois choqués par les scènes mais tout le monde rit)
– une vieille femme
– une femme qui fait ses besoins au sol, ce qui attire un moine qui l’emmène avec lui sur son épaule (il s’agit d’une critique du système et de certains comportements de moines),
– un homme qui s’amuse avec/d’un « fou » (je dois admettre que personnellement je n’ai pas trop aimé cette scène mais je ne suis pas sûre de ce qu’ils voulaient dire par là),
– des hommes influents qui échangent, plusieurs personnages reviennent d’ailleurs pour cette dernière scène. Nous découvrons lorsque les masques tombent que tous les acteurs sont des hommes sauf la première femme qui était entrée avec les musiciens.

Nous allons ensuite nous balader dans le village Hahoe avec ses maisons aux toits de chaume si reconnaissables. La fin de la balade nous amène le long d’un chemin très agréable et ombragée qui longe la rivière. Il y a une belle falaise escarpée de l’autre côté.
Le bus nous ramène au musée des masques d’Hahoe. Ce dernier est très bien fait et montre des masques du monde entier.

Cette escapade d’une demi-journée au village Hahoe était vraiment intéressante.

Informations pratiques :

  • Logement : Andong Poong-gyung Hostel n Library – environ 40 000 wons la nuit – chambre double – salle de bains privative – café à chats – beaucoup de livres (en coréen)
  • Transport :
    – 14 100 wons par personne pour le trajet Gyeongju-Andong (environ 1h30 de trajet) 
    – 1 400 wons par personne pour le trajet Andong (gare de bus/gare de train)-Village Hahoe (25 min de trajet), idem pour le retour – bus 210
  • Activités :
    – Village Hahoe (inclus le Musée de Masques et le bus du Musée au village) : 5 000 wons par personne
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Danielle et Jean-Louis
7 mois il y a

Ce village d’Haohe est très particulier.
Vous en apprenez des choses !

Estelle
7 mois il y a

Surprenante cette histoire de masques et aussi ce spectacle…