Voyage en van à travers l’île du Sud

Voyage en van à travers l'île du Sud

Depuis Séoul, nous avons fait une belle escale à Bangkok de 24h qui nous a permis de faire nos PCR (en effet depuis Séoul c’était hors de prix) et de profiter de la ville avant de poursuivre jusqu’à la Nouvelle-Zélande. 

Nous avons hâte de découvrir ce pays qui nous a émerveillés dès les premières minutes hors des villes. Celles-ci sont sympa aussi mais nous devons avouer que nous sommes venus principalement pour la nature !

  • Christchurch – nuits 1 et 2 

Nous découvrons Christchurch sur un après-midi seulement car nous sommes arrivés tard dans la nuit la veille. La ville est plutôt sympa, nous découvrons notamment :
– New Regent Street : juste derrière notre hôtel. Très mignonne rue piétonne illuminée en soirée. 
– la cathédrale de carton : il y a beaucoup de tremblements de terre assez grave à Christchurch ,ce qui a conduit à la construction de cette cathédrale en préfabriqué suite à la destruction de la cathédrale en 2011,
– Riverside Market : lieu couvert pour manger, hyper sympa !
– Rivière Avon : il est très agréable de se balader le long de la rivière.

Hôtel : Urbanz pour 71,5 NZ$ (43€) avec salle de bain commune et cuisine.

 

  • Lac Tekapo – nuit 3 (3h de route jusqu’au Lac Pukaki)

Ca y est, on a récupéré le van et on prend la route de Lake Tekapo (qui est une petite ville au bord du lac du même nom).

Là-bas, nous avons une jolie vue sur le lac. On y voit notamment l’église du Bon Berger (Church of the Good Sheperd), elle date de 1935 et est en pierre. L’eau du lac est ultra transparente !
Nous allons ensuite nous garer vers les sources d’eau chaude (payantes) pour nous balader. Nous parcourons le Mt John Summit Circuit Track (300 mètres de dénivelé). Nous passons voir les différents points de vue, c’est magnifique avec le lac Tekapo (et un second lac). On monte au sommet où il y a les observatoires des étoiles (mais la vue est moins belle que sur le parcours). En effet, ici c’est une zone « Dark sky Reserve », c’est-à-dire qu’il n’y a pas de lumière polluante pour voir le ciel. La petite île au centre de l’île était un site Mãori. Il y avait il y a 15 000 à 25 000 ans le glacier Tekapo (dernière ère glaciaire), les températures n’étaient alors que 5 à 8 degrés plus bas. Aujourd’hui les glaciers ont énormément reculés et portent donc d’autres noms.
Nous allons dormir au Lac Pukaki à 30 minutes de route.
Comme partout en Nouvelle-Zélande, nous voyons énormément de moutons.

A noter que même si on a le même genre de van qu’en Australie, ici ils mettent un réservoir d’eau usée pour le rendre self contained ce qui nous donne accès aux campings car ils sont quasi tous réservés aux self contained. 

 

  • Lac Pukaki et Aoraki Mont Cook- nuit 4 (1h30 de route aller-retour) 

Nous commençons la journée par aller voir la jolie vue sur le lac et le Mont Cook depuis le centre d’informations. Il y a une statue de tahr de l’Himalaya. Ils ont été amenés en Nouvelle-Zélande au début des années 1900 pour compléter les espèces introduites au cours des 50 années précédentes : 3 mâles et 3 femelles ont été offertes par le Duc de Bedford. Une n’a pas survécu au voyage. Quelques années après 6 autres ont été amenés. Sans prédateur, en 1970 il y en avait près de 40 000. Un « culling program » (programme d’élimination) fut conduit et la population ramené à 1 000-2 000 en 1984. Aujourd’hui le but est de les limiter à un maximum de 10 000.
Nous prenons ensuite la route du Aoraki (nom Mãori)/Mont Cook (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO) pour s’en rapprocher. C’est le plus haut sommet (3754 mètres) et aussi le plus meurtrier de Nouvelle Zélande. L’ascension s’en fait en environ 5/6 jours. 
Nous souhaitons faire la balade « Hooker Valley Track » (environ 3h), nous voyons le premier point de vue « Mueller Lookout » sur le glacier Mueller et le lac du même nom. Il y a des ponts suspendus et la balade est assez plate mais au deuxième point de vue nous arrêtons sans aller jusqu’au 2ème lac tellement le froid est glacial et intense.
Nous partons donc sur les sentiers du Tasman Valley Track à 15 minutes de voiture. Cette fois il n’y a pas de vent ! On y parcourt les sentiers permettant d’accéder aux lacs bleus (ils s’appellent comment cela car leur eau provenait du glacier et ils étaient donc bleus, mais ils sont aujourd’hui verts car leur eau vient désormais de l’eau de pluie). On monte au point de vue le plus haut pour voir le reste de glacier (le plus grand de Nouvelle-Zélande avec ses 27km, difficile à voir en photo), une partie forme désormais le lac en-dessous. On marche ensuite jusqu’à la rivière Tasman. C’est vraiment très beau (les points de vue sur la vallée avec la luminosité sont incroyables). 
Nous rentrons ensuite en longeant le lac Pukaki comme à l’aller. Les couleurs sont irréelles mais on ne pense pas à prendre de photos…
Nous dormons au même camping qu’hier, à noter qu’il y a uniquement des toilettes sèches et pas d’eau comme dans le prochain camping où nous irons.

 

  • The Catlins – nuit 5 (7h30) 

Aujourd’hui, nous partons à la découverte de la région des Catlins. Sur la route, nous faisons un beau stop point de vue à Lindis Pass (qui signifie col) à 971 m de dénivelé. Nous passons également le long du Lac Dunstan qui est magnifique et très long. Nous faisons différents stops dans la magnifique région des Catlins :
– Nugget Point (4h20 de route depuis le Lac Pukaki) : joli phare entouré de falaises escarpées avec un magnifique point de vue sur des îlots rocheux. La balade prend 25 minutes aller-retour,
– Surat Bay (45 min de trajet) : l’objectif est ici de voir de près des lions de mer Néo-zélandais. Les mâles peuvent faire entre 350 et 500kg et les femelles entre 100 et 160 kg. Le chemin n’en est plus vraiment un, pas très pratique de rejoindre la plage et pas si près. A l’arrivée pas de chance, la nature étant ce qu’elle est il n’y a pas d’animaux. Nous voulions aussi aller à Cathedral Caves sur le trajet mais c’est en fait ouvert seulement 3h par jour selon la marée et c’était très tôt ce matin. Il s’agit de grandes grottes donnant sur l’océan,
– Curio Bay (1h15 de trajet) : une très jolie baie, on observe le soleil se coucher depuis les hauteurs. Il est parfois possible d’y voir des baleines,
– Slope Point (le point le plus au Sud de la Nouvelle-Zélande) (20 min de trajet) : nous passons juste sans s’arrêter. 
Notre camping n’est ensuite plus si loin.

 

  • Journée de repos entre deux grosses journées ! – nuit 6 

Aujourd’hui au programme bonne nourriture (on conseille The Batch à Invercargill) et piscine ! 

  • Milford Bay – nuit 7 (6h de trajet aller-retour)

Le camping gratuit le plus proche de Milford Bay est à… 3h de route ! Heureusement c’est aussi sur le chemin du lieu suivant donc nous faisons l’aller-retour à la journée avec un réveil matinal ! Nous faisons un court détour pour voir le lac Manapouri où se font les départs pour Doubtful Sound. La croisière possible pour voir ce fjord est minimum à la (grosse) journée car il est difficilement accessible. Il fait très brumeux et nous poursuivons notre route d’abord vers Te Anau, dernier endroit pour mettre de l’essence. On poursuit ensuite la route pour Milford Sound avec de très beaux arrêts sur la route :
– Englinton river : de très beaux points de vue sur la rivière. Ça fait penser à une scène du seigneur des anneaux (assez récurent en Nouvelle-Zélande !),
– Englinton Valley : encore un magnifique point de vue sur la vallée cette fois, 
– Mirror Lakes : 5 minutes de balade sur des pontons permettent d’admirer les reflets parfaits de la montagne dans l’eau de ce petit lac,
– Lac Gunn : joli point de vue sur ce lac entouré de montagnes.
– Pop’s view et un autre point de vue juste avant : magnifiques vues sur les montagnes avec leurs sommets enneigés et une vallée où coule une rivière,
– Monkey Creek Viewpoint : très beau point de vue sur un sommet enneigé,
– Homer tunnel : ce tunnel traverse les falaises escarpés et est à sens unique avec un feu. On voit vraiment la falaise dans le tunnel, pas de béton construit ! Mais il y a quand même des filets en métal de sécurité. Il est long et impressionnant. Quand on ressort de l’autre côté on a une vue incroyable sur ce tunnel qui débouche de l’autre côté de la falaise et sur une nouvelle vallée,
– Pont historique Tūtoko (1936) : joli pont ancien avec vue sur une rivière.
Sur la route nous avons aussi fait la rencontre du Kea (ou perroquet des montagnes), une espèce endémique de nouvelle-Zélande.
Nous arrivons à Milford Sound vers 12h. Le parking est hyper cher : 25$ les 5h minimum. Après un petit pique-nique, nous allons à notre bateau (Mitre Peak Cruises). Nous avons 2h de navigation dans le fjord qui est absolument incroyable. Il a d’ailleurs été appelé la 8ème merveille du monde par Rudyard Kipling (l’écrivain qui a notamment écrit “Le livre de la jungle”). On voit des fur seals (otaries à fourrure) et même un dauphin. On va jusqu’à la mer. C’est génial on est super content ! Le bateau s’approche près des cascades, très sympa. La végétation est très tropicale. D’ailleurs sur le petit chemin on a vu pas mal de fougères géantes.
Nous repartons en voiture pour aller nous balader jusqu’à la cascade Marian (20 min de marche), ce qui nous permet de voir la forêt tropicale de plus près.
Nous reprenons ensuite la route avec un arrêt au Lac Te Anau pour admirer les couleurs magnifiques dans le ciel suite au coucher du soleil.

  • Queenstown – nuit 8 (1h15 de route)

    Sur la route pour la ville de Queenstown (qui a des airs d’Annecy), nous faisons des arrêts pour contempler le lac Wakatipu, au bord duquel s’est construite cette jolie ville.
    Nous allons deux nuits à l’hôtel ici pour se reposer un peu du froid.
    Nous nous nous baladons sur le Tiki walking track qui permet de monter à la Gondola à pied (425 mètres de dénivelé) sans prendre la skyline qui est très cher. La vue sur le lac et la ville est très belle.
    Quand on redescend on va manger des burgers chez « Fergburger », une institution ici.
    Après cela, nous allons nous promener au bord du lac. Nous allons jusqu’au jardin de roses. La ville est mignonne est sympa.

    Hôtel : Melbourne Lodge

  • Glenorchy et Lac Wanaka – nuit 9 (4h de route aller-retour)

    Pour la matinée, nous faisons l’aller-retour à Glenorchy, un petit village au bord du lac. On poursuite ensuite un peu plus loin jusqu’à des coordonnées GPS qui permettent de voir le lieu « Isengard » dans le « Seigneur des Anneaux ». On passe d’ailleurs par un tournage de film pour y aller. 

    Ensuite, nous repartons en arrière en repassant par Queenstown pour aller cette fois jusqu’au Lac Wanaka à une heure de Queenstown. On fera l’aller retour même si c’est sur la route de la suite de notre voyage car le soir nous voyons nos copains de voyage (déjà croisés en Bolivie, Argentine, Chili) qui sont arrivés en Nouvelle-Zélande et qui seront à 1h de Queenstown. 

    Au lac Wanaka, nous faisons la balade du Mt Iron (200 mètres de dénivelé), très agréable qui nous emmène à une vue à 360 degrés sur le lac et les alentours. La boucle est d’environ 4,5km et se fait en 1h30 avec les pauses photos. On va ensuite voir le « Wanaka Tree » : un arbre solitaire dans l’eau du lac. On termine par une petite balade dans la ville de Wanaka. On part ensuite pour Cromwell où on doit rejoindre nos amis. Ils arrivent 19 minutes après nous. On dîne ensemble, super contents de s’être vus !

  • Route pour les glaciers – nuit 10 (6h30 de route)

    Nos amis sont venus passer 1h45 avec nous avant d’aller se balader à Queenstown et que nous prenions la route pour les glaciers.
    Nous avons environ 4h30 de route pour le glacier Fox. On s’arrête en chemin pour quelques courses et mettre un peu d’essence mais c’est hors de prix. Il n’y a quasiment aucun réseau nulle part.
    Nous longeons le très beau lac Hāwea. Au glacier Fox, mauvaise surprise car il est fermé pour tempête le lendemain. 
    Nous avons appris qu’avec la tempête on ne pourrait pas aller au glacier Franz Josef le lendemain où on voulait aller marcher sur la glace avec un guide. Effectivement grosse pluie toute la nuit mais il ne fait pas froid !

  • Route vers le nord de l’île du Sud – nuit 11 (4h30 de route)

    Nous attendons en matinée d’avoir des nouvelles pour le glacier Fox pour savoir si le lendemain l’excursion serait possible mais non… (on a bien fait de partir ce jour-là sans attendre plus, on apprendra plus tard que ça n’a pas été possible pendant des jours et c’est à priori assez fréquent).
    On roule donc vers le nord de l’île du Sud. Il fait très très moche sur l’île en ce moment donc on décide d’attendre le lendemain matin pour voir s’il y a une amélioration et si on va, par exemple au parc Abel Tasman (un parc connu pour ses plages, ses criques, sa forêt).
    On vous le dit tout de suite : il n’y aura pas d’amélioration, nous partirons le lendemain en ferry avec notre van pour l’île du Nord. La suite de notre voyage merveilleux en Nouvelle-Zélande sera à retrouver dans l’article sur l’île du Nord !

Voyager en van est beaucoup plus simple quand il ne fait pas trop chaud et nous redécouvrons l’expérience avec plaisir !
La Nouvelle-Zélande nous révèle des paysages magiques à chaque minute !

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Danielle et Jean-Louis
1 mois il y a

Toujours en admiration devant vos photos, mais encore bravo pour les textes qui nous font vivre intensément votre aventure !!
D’un pays à l’autre avec leurs diversités, nous pouvons dire que notre planète est extraordinairement très belle.
C’est chouette d’avoir les photos appropriées, à la suite de chaque texte.

Estelle
1 mois il y a

Quel changement d’ambiance par rapport au pays précédent !
Les photos avec reflets sur l’eau sont mes préférées !
Pour résister au froid vous avez surement ressorti les ponchos d’Amérique du sud….