Rio de Janeiro

Rio de Janeiro

Après un trajet d’environ 26h depuis Foz do Iguaçu, nous arrivons à Rio de Janeiro.
A l’arrivée, nous parvenons à nous connecter pour prendre un uber.
Nous logeons dans un airbnb à Copacabana. Cela nous permettra notamment de cuisiner. Nous y goûterons les fameux énormes avocats brésiliens, des ananas et mangues…
Nous circulons majoritairement en uber (le taxi est trois fois plus cher, on s’est fait piéger une fois) ou à pied.
A noter qu’ici pour acheter quelque chose, c’est très compliqué car il faut un numéro CPF (sorte de numéro d’identité fiscal). Ça peut se demander en tant qu’étranger mais il y a une procédure à suivre et nous n’étions pas au courant. Tant pis on fait sans.

Jour 1
Nous nous baladons le long de la plage de Copacabana jusqu’au fort. L’ambiance est très sympa, une bonne partie de la route est piétonne car c’est dimanche. Beaucoup de garçons et filles qui jouent au volley ou au foot (et ils sont vraiment doués ce n’est pas un cliché !). Nous partons ensuite pour la plage d’Ipanema qui est plus chic et calme. Dans la quartier d’une même nom, nous allons voir un marché hippie sur une place. Nous remontons vers le Lagoa Rodrigo de Freitas. Ce lac (immense) n’est pas très loin de la plage.
Le soir, nous profitons de l’océan sur la plage de Copacabana (à 3 minutes à pied de notre appartement).
Les rues se vident vers 21h, on comprend alors pourquoi cela peut être dangereux d’y rester tard.

Jour 2
Nous allons visiter le Cristo Redentor (une des 7 nouvelles merveilles du monde) au sommet du Mont Corcovado. Pour cela il faut être vacciné (comme toutes les activités à Rio).
Nous prenons le petit train pour monter tout en haut. La statue est impressionnante : 40m de hauteur et 28m d’envergure au niveau des bras. Il fait très beau, la vue est belle.
Après cela, nous allons au parque Lage, un mignon petit parc avec un très beau monument contenant un bassin intérieur et un café : Plage Café. Nous y déjeunons, c’est excellent. Deux pains avec du saumon fumé (!!!), cream cheese, une salade et des frites à la truffe si on comprend bien. On se fait plaisir comme le reste du temps on cuisine.
Nous allons ensuite au Jardim Botânico.
On se balade un bon moment, c’est joli : cascades, forêts, palmiers, bassins… On entend les animaux au dessus de nos têtes. Le temps devient gris. On rentre à la maison en passant par le lac découvert hier. C’est sympa, il y a beaucoup de coureurs, pomeneurs, cyclistes…

Jour 3
Nous sommes à priori prêt à tout pour aller voir un match au Macarena et allons donc faire des tests antigeniques pour le match de demain.
Il pleut aujourd’hui. Nous partons pour l’ « Escaderia Selaron ». Un artiste a réalisé cet escalier de 220 marches qui part du quartier Gloria vers le quartier Santa Teresa. Nous allons ensuite nous balader dans le quartier Lapa (et y voir notamment l’aqueduc Carioca). Nous apercevons de loin l’énorme cathédrale moderne en forme de pyramide.
Nous essayons de savoir comment visiter le quartier Santa Teresa mais beaucoup d’informations contradictoires. Nous apprenons qu’il y a un tramway qui y va et fait un peu le tour. Nous décidons de faire plutôt ça car autour de nous c’est un peu craignos. Nous passons sur le chemin pour la gare par de jolis monuments dans le centre. Il y a une manif qui se prépare. On prend le tramway et c’est sympa de voir un autre aspect de la ville. On voit les favélas de loin. Ça fait vraiment lieu dont on ne peut pas s’extirper si on y est né (l’impression que ça nous fait en tout cas).

Jour 4
Il fait gris aujourd’hui. Nous nous levons tranquillement et partons pour le club de foot de Fluminenze où nous devons récupérer nos places pour le match de ce soir. C’est rigolo, on doit parler à travers des minuscules lucarnes dans le mur. Nous leur donnons nos billets imprimés (gentiment par le labo où on a fait nos tests antigeniques) qu’on doit signer, nos résultats de tests antigéniques.. La procédure est complément folle : il a fallu prendre les billets avec deux comptes séparés, deux CB différentes (sinon cela mettait un message disant qu’elle était déjà utilisée), faire des tests antigeniques, être vacciné, tout transmettre sur la plateforme numérique puis à nouveau au club… Nous récupérons les billets ainsi que les bracelets que nous devons mettre et serrer devant eux (ils s’assurent qu’on ne revendra pas nos places).
Nous partons ensuite pour le quartier Botafogo puis pour le Pao de Açucar (Pain de Sucre). Cette montagne de pierre se gravit à l’aide de deux téléphériques pour un premier rocher puis pour le Pao.
Au premier, des boutiques, un tatoueur, des cafés… puis le deuxième avec la vue sur les alentours. C’est très joli même s’il fait gris aujourd’hui.
Nous voyons un sagui en redescendant à la première plate-forme (un mignon petit singe poilu des joues avec une longue queue).
Après cette aventure, nous marchons jusqu’au Rio Sul, un grand centre commercial très modernes avec plein d’enseignes connues.
On poursuite ensuite la marche en passant le long de la plage de Copacabana.
Nous achetons notre souvenir du pays (comme nous le faisons dans chacun de ceux que nous avons traversés) : des Havaianas (et oui c’est cliché et ça peut aussi s’acheter en France mais pas au même prix et ici les brésiliens en ont tous aux pieds !)
Nous repartons ensuite pour le Maracana. C’est le plus grand stade de foot au monde : plus de 200 000 places à l’origine ! Il n’y a pas trop de monde vu le process pour pouvoir accéder.
Impressionnant, c’est mon premier match dans un stade.
L’ambiance est dingue, ça hurle, ça insulte les joueurs, ça scande. Malgré la distanciation certains se sont rassemblés en nombre dans un corner c’est impressionnant ! Heureusement que nous ne sommes pas plus nombreux.

Rio nous a énormément plu, c’est une ville très verte (entre les parcs, les rues arborées). L’ambiance est super sympa, entre plages, détente, jolis monuments.
On s’y est senti très en sécurité malgré ce qu’on avait pu en entendre.

Informations pratiques :

  • Logement : Airbnb dans le quartier de Copacabana
  • Transport :
    – 268 R par personne pour le trajet de 26h Foz de Iguacu-Rio de Janeiro en semi-cama
    – en moyenne 20 R de trajet en Uber sur Rio de Janeiro
  • Restaurants :
    – Plage Café au Parque Lage
  • Activités :
    – Cristo Redentor : 71 R par personne
    – Parque Lage : gratuit
    – Jardim Botânico : 60 R par personne
    – Tramway dans Santa Teresa aller-retour : 20 R par personne
    – Pain de Sucre : 120 R par personne
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Danielle et Jean-Louis
7 mois il y a

On vous sent tellement heureux que l’on se baigne dans votre voyage jusqu’au cou.

Estelle
8 mois il y a

C’est toujours un plaisir de vous suivre dans vos aventures !