Carthagène

Carthagènes des Indes

Nous voilà à Carthagène mais pour arriver quel périple… Pourtant la compagnie que nous avons prise est réputée fiable en Colombie et les fauteuils sont larges avec écran individuel (bien plus confortable qu’une classe éco en avion).
Et pourtant… pour faire court un trajet de 14h de nuit qui se transforme en trajet de 19h (de 18h30 à 13h30), une ligne directe mais qui nous fait changer de bus en matinée, des vendeurs de rue qui montent dans le bus, et des arrêts toute la nuit pour que des gens qui montent et descendent. Sans oublier la musique dans le bus une bonne partie de la nuit !

Concernant la découverte de Carthagène, nous étions logés dans un petit hôtel dans Getsemani, un quartier qui est resté « local » (à priori d’autres quartiers où les touristes peuvent aller sont maintenant possédés par de riches propriétaires étrangers) et où nous mangions le soir. 

Des policiers sillonnent le quartier comme dans le centre. En revanche leur présence se ressent moins dans les quartiers Bocagrande, El Laguito, Castillogrande (ceux avec les tours sur les photos, style Miami).
Nous avions la chance d’avoir une petite piscine sur le toit dont nous profitions chaque jour car il faisait très chaud !

Nous avons pu visiter différents quartiers : 

– Gestemani, ses ruelles colorées, son street art, ses peintres,… Dans le petit parc nous avons pu voir des courses de rollers d’enfants sur une piste à priori fait pour. De vrais casses-cou, ils n’ont pas de frein sur les rollers ! Cela semble organisé (top départ par une personne “officielle”, maillots de leur équipe..). Nous sommes impressionnés par leur vitesse !
– le quartier historique avec ses places, ses remparts, Las Bovedas (d’anciens donjons devenus boutiques de souvenirs – voir la photo avec les nombreuses arcades jaunes)… 
– les quartiers avec les immeubles qui semblent parfois tout neuf (Bocagrande, etc)
– le château San Felipe de Barajas : il fait très chaud, hormis un tunnel tout se fait sans la moindre ombre.

Nous avons profité de délicieux ceviche mais sinon nous avons étrangement surtout mangé italien !

Pour ne pas renouveler l’expérience du bus sur un aussi long trajet nous décidons de prendre l’avion pour Medellin même si c’est un peu plus cher (1h d’avion vs 14h de bus – minimum comme on l’a bien compris !)

Informations pratiques :

  • Logement : Casa Ebano 967 – environ 104 653 COP la nuit – chambre double – salle de bains privative – petit déjeuner – piscine
  • Transport :
    – 105 000 COP par personne pour le trajet de nuit San Gil – Carthagène / 19h à la place de 14h prévues
  • Restaurants : 
    – Cancha Cevicheria
  • Activités :
    – Chateau San Felipe : 25 000 COP par personne

Sur ce plan, la ville continue largement à droite mais nous n’avons pas visité ces quartiers (d’ailleurs en général pas visités par les touristes).

On peut également voir tout en haut sur le point bleu l’aéroport qui est quasiment dans la ville.

Nous étions situé dans le quartier Getsemani le plus haut par rapport aux deux intitulés que l’on voit sur le plan.

Le centre historique correspond à ce qui est autour de “Ciudad Amurallada””.

S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Nabila D
11 mois il y a

Merci de partager tout cela avec nous 🥰j’adore

Danielle et Jean-Louis
11 mois il y a

Toujours très coloré! il semble que c’est très entretenu. En tous les cas, çà fait propre.

Estelle
11 mois il y a

Un ceviche, miam miam !