Medellin

Medellin

Medellin est la ville la plus moderne de Colombie que nous ayons vus ; il y a même un métro, ce qui n’existe pas ailleurs, y compris dans la capitale à Bogota.

Nous avons pu sillonner différents quartiers :

– Laureles où nous logeons. Ce quartier résidentiel relativement calme. Aux feux des grands croisements nous voyons chanteurs, danseurs, mais aussi équilibristes (foulards accrochés à des arbres, si vous regardez bien on en voit un derrière des voitures sur une photo),

– le centre historique : avec sa Plaza Botero et ses nombreuses sculptures de l’artiste du même nom. Le quartier n’est par contre pas très bien famé sauf au niveau de la place. Ca ne nous empêche pas de quasiment tout faire à pied depuis Laureles mais on se balade sans sac et aucun téléphone portable ou autre apparent.
Un peu plus loin, son musée Casa de la Memoria qui relate l’histoire des violences* à Medellín et dans la Colombie et la construction de la paix. Très intéressant et les explications sont en partie traduite en français !

– El Poblado qui est très moderne avec grands malls, et où on voit a priori beaucoup de touristes ou expats. La Zona Rosa : plein de petits restaurants autour d’un minuscule parc, le parc Lleras (pour l’anecdote, nous l’avons trouvé par hasard en cherchant un bus pour rentrer.  Ce jour là nous avons d’ailleurs fini par prendre un taxi dans la rue – à priori pas très recommandé en Colombie mais il commençait à se faire tard). Pas très loin nous avons visité El Castillo. Un château voulu « à la française » qui regorge de verre de Murano, de porcelaine et de mobiliers français. C’est étonnant de voir ça ici !

Dans les coins “à voir”, nous n’irons pas jusqu’à la Comuna 13, ancien quartier « chaud » de Medellín où des guides retracent l’histoire du coin et sa reconstruction. Et oui, avec trois nuits à chaque endroit on doit faire des choix. 

Nous profitons d’être à Medellín pour nous reposer un peu, nous avons une super chambre (voir photo) à seulement 16€ la nuit, petit déjeuner inclus (et nous avons pu, pour une fois, remplacer les habituels huevos (oeufs) et arepas par des croissants au chocolat) !

*A propos des violences en Colombie :

Les parties prenantes étaient (ou sont) l’état d’un côté (l’armée, la police etc), les guérillas de l’autre (FARC, ELN etc), les paramilitaires et les cartels.
Selon le responsable des affaires humanitaires de l’ONU en 2004, il s’agit de la plus importante catastrophe humanitaire des Amériques. A l’époque, il s’agissait du troisième pays au monde avec le plus de déplacements de population (derrière le Soudan et et la République Démocratique du Congo). Le conflit armé a démarré dans les années 1960, un accord de paix a été signé en 2016, entre temps le conflit a fait environ 260 000 morts, 45 mille disparus et 6 000 000 de déplacés. Au cours des dernières décennies, la grande majorité des personnes tuées sont des civils. Aujourd’hui, les groupes toujours sous les armes sont notamment situés aux frontières où il y a à priori toujours des mines antipersonnels. N.B : ces éléments viennent de différentes sources et les chiffres sont potentiellement minorés ou majorés. N’hésitez pas à me dire si certains éléments paraissent erronés.

 

Informations pratiques :

  • Logement : Hotel Medellin Gold (attention deux hôtels ont presque le même nom) dans Laureles – 75 000 COP la nuit – chambre double avec deux lits double – salle de bains privative – petit-déjeuner – très bon hôtel
  • Transport :
    – Vol Carthagène-Medellin / environ 1h de vol
  • Restaurants : 
    – Saludpan avec menu y compris le soir – environ 28 000 COP par personne
  • Activités :
    – El Castillo : 14 000 COP par personne

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Rico le blaireau
10 mois il y a

Un texte d’une rare violence, merci pour ce témoignage poignant.

Danielle et Jean-Louis
11 mois il y a

Bravo pour le texte !! Très intéressant.