La Paz

La Paz

Nous voilà en Bolivie. Quel dommage que les frontières terrestres soient fermées mais le vol s’est bien passé, (même s’il durait seulement 1h50 en plein milieu de la nuit).
A l’arrivée à l’hôtel ils acceptent de nous donner notre chambre, nous dormons toute la matinée.

L’objectif de La Paz, outre découvrir la ville, est surtout de se reposer car nous ne nous posons pas beaucoup depuis 2 mois. Nous y restons donc 5 nuits (sans compter celle du vol) et nous passons en général au moins une demi-journée à  l’hôtel (blog, lecture, appels téléphoniques, films etc). Nous avons pris un “vrai” hôtel pour une fois et le petit-déjeuner est inclus.

Voici ce que nous avons pu faire à La Paz durant ces quelques jours : 

  • Découverte de la plaza San Francisco avec son église et le Mercado Lanza étrangement construit dans ce qui ressemble à un parking sur plusieurs étages. Comme à d’autres endroits, on y voit ce qui ressemble à un faux pendu, on croise d’ailleurs une manifestation dans La Paz, le reste du pays a l’air plus tranquille,
  • Visite du Museo Nacional de Etnografia y Folklore où on peut voir des salles sur les textiles, la céramique, les métaux, les plumes, les traditions et surtout notre pièce préférée : les masques,
  • Découverte (étonnante et un peu dérangeante) du Mercado de Las Brujas – ou marché aux sorcières – où on trouve des momies (ou ce qu’on suppose en être) de bébé lama, des fœtus de lama et des potions,
  • Balade autour du Mercado Rodriguez qui déborde sur les rues,
  • Découverte du Quartier Sopocachi, quartier « aisé » – mais il ne nous donne pas tellement l’impression d’un quartier riche par rapport à d’autres grosses villes qu’on a faites. Nous nous baladons à Plaza Espana puis à Plaza El Monticulo d’où on a une vue sympa,
  • Découverte de la Plaza Murillo : enfin une vraie jolie place avec de beaux bâtiments autour !
  • Faire un aller retour avec la ligne de téléphérique rouge jusqu’à El Alto. On voit la ville de haut : le cimetière (une ville a lui tout seul), un quartier très coloré sur les hauteurs, les gratte-ciels dans le centre… C’est vraiment à faire ! Et pas cher du tout ! 3 Bs pour un aller (1€ = 8Bs). Il y a 10 lignes de téléphériques dans la ville qui rejoignent les hauteurs. La Paz est dans une cuvette.
  • Descendre la Calle Jaen mignonne et piétonne où il y a les musées qui suivent (un seul billet permet de tous les visiter),
  • Visite du Museo Costumbrista : 2500 miniatures en argile dans des décors, représentant l’histoire de La Paz mais aussi des moments importants de l’Amérique du Sud. C’est très joli,
  • Visite du Museo del Litoral qui se consacre à la guerre de 1879 entre le Chili et la Bolivie,
  • Visite du Museo de Metales Preciosos : quelques pièces qui exposent des trésors en or et en argent de la période pré-colombienne (diadèmes, colliers étc trouvés sur le site de Tiwanaku),
  • Casa de Murillo : on peut y voir des objets du folklore bolivien mais aussi des pièces de la maison qui ont été restaurées. Don Pedro Domingo Murillo était un leader du mouvement d’émancipation. Avant de mourir il prononça la phrase « Je meurs, mais la torche que j’ai allumée, personne ne pourra l’éteindre »,
  • Déjeuner à Popular Bolivian Cocina. Un restaurant autour des spécialités boliviennes “gastro” pour 70 Bs par personne : Jus/Pain/petite salade/sauce épicée – Entrée autour du fromage : glace queso, sucettes de fromage, maïs… (spécial) – Plat de fromage grillé avec sauces, fleurs, patates douces (très salé) – Gâteau avec chocolat blanc, orange, ananas (très très bon). C’est très joliment présenté !

Anecdotes :

On note qu’à La Paz, les meilleurs restaurants où on mange sont souvent tenus par des étrangers (ce n’est pas le cas du restaurant gastro évoqué). A voir si c’est pareil ailleurs. Au niveau du service client, comme en Equateur, on essaye parfois de nous faire payer plus sur des éléments, alors qu’on nous avait dit que c’était inclus. La ressemblance s’arrête là car quand on le fait remarquer, la situation s’arrête net. On aura même plusieurs fois des petits cadeaux (desserts, voir même un dîner entier) suite à des erreurs de restaurants.

Nous avons dû racheter un chargeur mac, ici pas de boutique apple. On en a pour une cinquantaine d’euros dans une petite arrière-boutique qui vend toute sorte de produits de la marque (y compris des très vieux iPhone introuvable ou presque en France).

Informations pratiques :

  • Logement :
    – Qantu Hotel (bon hôtel) à 177,20 Bs la nuit – chambre double avec salle de bain privative – petit-déjeuner
  • Restaurant :
    – The Carrot Tree
    – Bolivian Green Kitchen (végétarien)
    – Popular Bolivian Cocina (style semi-gastro) : menu  à 70 Bs par personne
  • Activités : 
    – Museo Nacional de Etnografia y Folklore : 20 Bs par personne (plus cher si on veut prendre des photos/vidéos),
    – Museo Costumbrista/Museo del Litoral/Museo de Metales Preciosos/Casa de Murillo : billet unique à 20 Bs par personne,
    – 3 Bs par personne par trajet en téléphérique
S’abonner
Notifier de
7 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Anita C
8 mois il y a

Je n’avais aucune idée de cette ville…que de jolies couleurs sur les murs…et dans vos assiettes. Vous n’allez jamais vouloir replonger dans le quotidien gris d’ici…

Danielle et Jean-Louis
9 mois il y a

Repos bien mérité mais encore beaucoup de beauté dans les yeux et de richesse dans la tête.

Elvire
9 mois il y a

Géniale la vue depuis le téléphérique !

Elvire
9 mois il y a

Ouf ! Enfin du repos !…. mais pas tant que ça finalement 🙂

Estelle
9 mois il y a

Lorsque je me suis connectée la semaine dernière, je n’ai pas eu accès aux post du Perou, alors aujourd’hui j’ai pu vous lire +++ et admirer toutes vos photos !!! Quel “marathon” vous avez fait ! Je comprends que vous ayez eu besoin de vous poser quelques jours à La Paz….en plus c’est une ville sympa avec ses téléphériques pour desservir les quartiers des différentes collines. Profitez bien de la poursuite de votre voyage !