Salento – Vallée de Cocora

Salento - Vallée de Cocora

Nous avons décidé de rester cinq nuits à Salento, un des villages au coeur de la vallée de Cocora en Colombie. La destination principale pour visiter une finca (ferme de café) ou découvrir les splendides palmiers typiques de la région. Il y a une multitude d’activités à faire.

Déjà découvrir le mignon petit village de Salento, ce que nous faisons la première journée : 

– sa place centrale avec toutes les Willys (des jeeps des années 40 qui font office de bus ou taxi ici : on y monte à côté du conducteur, à l’arrière sur deux banquettes en face l’une de l’autre, ou encore derrière sur des marches pied : 3 ou 4 personnes doivent se mettre debout à cet endroit pour que le véhicule enfin plein puisse partir !)

– la Calle Real : la rue principale qui part de la place et qui va jusqu’à des escaliers qui permettent de monter à un premier mirador avec vue sur la ville, cette rue est bondée première fois qu’on voit ça en Colombie ! Et beaucoup de français a priori.

– le second mirador qui part du premier et qui donne sur la Valle del Cocora. C’est magnifique !

– les jolies rues colorées avec leurs portes de toutes les couleurs.

Pour notre deuxième journée, nous partons à cheval pendant 3h pour une ballade dans la vallée. Nous ressentons un sentiment immense de liberté car cette promenade se fait sans sentier réellement tracé. Nous alternons donc entre galops dans les plaines, traversées de rivières, ascensions ardues et points de vue incroyables !  Sur la deuxième partie du tour nous sommes rejoints par deux français. Certains passages inquiètent car les montées et descentes sont ultra abruptes et très serrées, les chevaux glissent parfois sur les roches mais ils ont l’habitude. Quelle aventure !!

Le troisième jour, on prend enfin un (ou une !) Willys. Après 20 minutes de route nous voilà dans la Valle de Cocora puis c’est parti pour la balade de 6h (annoncée) ! On emprunte un chemin qui fait un peu Provence au début avec les criquets, puis cascade, ponts suspendus (7 en tout avec des lattes décrochées qu’il faut parfois enjamber pour moi qui ne suis pas très grande !) et forêt nous attendent jusqu’à la réserve de la maison des colibris. Là haut on nous donne un morceau de fromage et une tasse de boisson chaude (genre de tisane). On complète avec des cookies. On repart ensuite pour la Montana. Bonne montée et on arrive à 2860m d’altitude avec une jolie vue sur les montagnes. On redescend ensuite par les palmiers, c’est magnifique ! Ces palmiers sont parmi les derniers qui existent encore, ils peuvent faire jusqu’à 60 mètres de haut.

Le dernier jour plein nous allons visiter la finca El Ocaso. Il faut savoir que la Colombie est le troisième producteur exportateur au monde. Le tour que nous faisons dure près de 2h. On voit tout le procédé pour faire du café et on y participe même : 

– planter une graine,
– cueillir les “cosses” rouges (plusieurs poussent à partir d’une seul graine plantée, les arbustes qui les portent font également des fleurs blanches odorantes),
– séparer la cosse du grain de café (nous avons pu le faire à la machine mais aussi à la main pour goûter un grain “frais”)
– sécher les grains (par méthode naturelle dans des genres de serre mais aussi dans des fours) – nous ne sommes pas actif sur cette étape ni sur les deux suivantes,
– séparer les mauvais grains des bons grains
– cuire les grains 
– préparer du café et enfin… le déguster ! 

C’est très sympa et intéressant !

Au retour par chance, les trois copines mexicaines/colombiennes qui ont fait le tour avec nous nous proposent de nous ramener. Ça nous évite la bonne marche que nous avions déjà faite à l’aller. Elles sont très sympa donc on discute bien pendant les 20 minutes de trajet.

Pendant ces quelques jours on goûte encore quelques spécialités : 
– mangue avec sel et citron (atroce pour nos palais car archi salé) 
– obleas – genre de galettes de la consistence d’un cône de glace même si la forme n’a rien à voir : on met arequipe (caramel/dulce de leche) et fromage dedans pour tenter !
– trucha : la truite est la spécialité du coin !

Le dernier jour nous faisons juste une petite balade avant de prendre le chemin d’Armenia où nous passons notre dernière nuit en Colombie pas très loin de l’aéroport. 

Anecdotes :

– on fait laver notre linge à peu près toutes les semaines et on a parfois des surprises, comme ici où il manquait carrément un de mes pantalons. Heureusement en repassant le lendemain on a pu le récupérer !
– dans les supermarchés, on a pu voir que le rayon “huile” était trois fois plus grand que le rayon “fruits et légumes”

Informations pratiques :

  • Logement : Casa Salento – 90 000 COP la nuit – chambre double – salle de bains privative – petit-déjeuner
  • Transport :
    – 16 000 COP par personne pour Guatape-Medellin / 2h de trajet
    – 60 000 COP par personne pour Medellin- Salento / 8h de trajet à la place de 5h prévues (une partie de la route est effondrée)
    – 4000 COP par personne par trajet en Willys pour la Vallée de Cocora
  • Restaurant :
    – Brunch pour de la cuisine américaine/mexicaine
  • Activités :
    – 3h de cheval avec Cabalgatas San Pablo : 60 000 COP par personne 
    – Valle de Cocora : 5 000 COP par personne pour accéder à la maison des colibris + 10 000 COP par personne pour la Vallée elle-même
    Visite d’une Finca (“El Ocaso”): 25 000 COP par personne
  • Salento
  • Balade en cheval
  • Vallée de Cocora – départ en Willys de Salento
  • Visite d’une finca
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Elvire
9 mois il y a

Très impressionnante la balade à cheval !

Rico le blaireau
10 mois il y a

N’oubliez pas de me ramener du café, j’aime beaucoup les saveurs des grains des fincas colombiennes.

Danielle et Jean-Louis
11 mois il y a

Très intéressant. Merci et profitez bien