Isabella

Isabella - Galapagos

Nous voici à la découverte d’une seconde île des Galápagos : Isabella. Cette île est plus sauvage, il n’y a pas de vraies routes partout et une seule partie de l’île est à priori habitée : Puerto Villamil et ses 2400 habitants. Sans oublier ses coqs qui chantent toute la nuit ! Seul côté déplaisant de cette île qui par ailleurs recèle de merveilles a voir lors de tours organisés avec des guides (compliqué de faire autrement, même les taxis ne peuvent circuler partout). Les routes sont recouvertes par le sable dans une partie de Puerto Villamil. Il y a de nombreux chiens sur cette île, ce qui est étonnant car il y a beaucoup de contrôles sur les espèces amenés sur les îles et les animaux domestiques doivent être stérilisés (il y en a pourtant parfois 2 ou 3 devant une même habitation. L’ambiance sur cette île est plus tranquille que sur la précédente. Mais le soir soudain, l’animation s’empare de du village entre tournois de foot et entrainements de danse sur la place. Ici, tout le monde se dit bonjour, on ressent bien l’ambiance d’un lieu où tout le monde est accueillant et se connaît.

Jour 1

Pour aller sur Isabella, nous avons pris le bateau vers 7h à Puerto Ayora. Il faut payer pour sortir de l’île, payer pour le bateau taxi qui nous emmène sur le petit bateau, payer encore pour débarquer à Isabella et enfin payer une taxe pour entrer sur Isabella. Mieux vaut être prévenu et avoir de la monnaie !
Le bateau en lui-même secoue bien, des personnes sont malades.

Au programme de l’après-midi bonne balade jusqu’au mur des larmes construit par des prisonniers dans de très mauvaises conditions au 20eme siècle. Sur le chemin, crochet pour visiter :
– l’église dont les vitraux sont des animaux d’ici (iguanes…)
– un premier lagon en ville où on voit un flamant rose
– un autre lagon avec un chemin en partie sur des pontons qui amène à une ferme de tortues (qu’on ne visite pas). On poursuit jusqu’à à un autre lagon avec là encore des flamants roses (vous les verrez même voler sur une photo prise en soirée au retour).

Sur le chemin du mur on longe la gigantesque plage.
Au retour, on commence à être bien fatigués mais on fait néanmoins tous les arrêts possibles le long du chemin : un mirador, la vue sur un -encore un autre- lagon depuis plusieurs lieux, une mangrove, un tunnel de lave…
On s’arrête se reposer les pieds dans l’eau à une plage… Quasiment 25 km de marche pour aujourd’hui !

Jour 2 

Aujourd’hui découverte de la Concha de Perla : une gigantesque piscine naturelle où on peut faire du snorkeling et voir énormément de poissons, raies… On passe ensuite l’après-midi à la plage où on assiste à une compétition de surf. 

Si vous observez bien, vous verrez une tête d’iguane marin dépasser de l’océan : il est en train de nager ! 

Le soir, comme tous les autres soirs sur Isabella, on passe au terrain de foot. On dirait qu’ici tout le monde joue, filles et garçons de tous âges ont chacun leur maillot et leur entraîneur… ça donne une bonne ambiance. On y retrouve la famille de français rencontrée à Santa Cruz. Les garçons jouent tous au foot. On va ensuite dîner tous ensemble dans un petit restaurant de grillades qui sert des plats très copieux. 

Jour 3 

Balade de 16km autour du volcan Sierro Negra. Nous avons la chance de voir le cratère (à priori ce n’est quasiment jamais possible avec la brume et la pluie sur les hauteurs). Puis nous descendons autour du volcan voir les roches volcaniques, les petits dômes dues à des explosions suite à la pression étc. Le soir, même programme que la veille, mais nous mangeons tous à l’hostal avant de dire au revoir à la très chouette famille avec qui nous avons passé de très bons moments ici et qui part pour de nouvelles aventures demain. 

Jour 4

On récupère une partie de notre équipement de snorkeling qui nous servira demain pour une sortie et on en profite pour aller en faire à Concha de Perla, c’est très sympa on voit plein de poissons et des otaries qui nagent et jouent dans l’eau !

Jour 5

On part pour une grosse demi-journée de snorkeling aux “Tunneles”, départ matinal comme souvent (7h40).

On commence par une heure de bateau avec des bonnes vagues puis une balade sur les Tunneles : des tunnels de lave et d’arches volcaniques. On voit plein de fous aux pieds bleus, dont certains en train de couver (le mâle et la femelle couvent chacun leur tour).
A savoir : plus un mâle a les pieds bleus plus il a de chance de conquérir une femelle lors de la danse particulière qu’ils font pour les leur montrer !

On enchaine avec deux sorties snorkeling. On nous réchauffe avec une boisson chaude à chaque sortie de l’eau (heureusement cette fois on a des combis intégrales !). Nous avons la chance de voir pingouin, otarie, tortues de mer (géantes ! On en avait vu au Mexique mais elles étaient plus petites), homard, requins à pointe blanches, hippocampes (ils sont grands, à priori les plus grands qui existent sont aux Galapagos)…

Le lendemain, nous assistons au lever du soleil depuis l’embarcadère car nous avons rendez-vous à 5h30 afin de prendre le bateau pour notre prochaine île 

Informations pratique pour l’île Isabella :

  • Logement : Hostal Insular à 25$ la nuit – chambre double avec salle de bain privative – cuisine – lave linge gratuit
  • Transport :
    – 25$ par personne en bateau depuis Santa Cruz – environ 2h30 de trajet
    – Taxe de sortie sur Santa Cruz 1$ par personne
    – Frais de bateau taxi sur Santa Cruz 0,50$ par personne pour rejoindre le bateau et sur Isabella 1$ par personne pour quitter le bateau
    – Taxe d’entrée sur Isabella 10$ par personne
  • Repas possible en menu del dia – soupe, poisson et riz, jus à partir de 5$ par personne, plus cher au dîner
  • Activités :
    – Volcan Sierro Negra : 30$ par personne
    – Los Tunneles : 80$ par personne (avec l’agence Pahoe Hoe qui fournit l’équipement – combinaison couvrant mollets et avant bras et masque et tuba – possibilité de l’avoir en avance pour utiliser ailleurs)
    – Concha de Perla : gratuit
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Estelle
10 mois il y a

Magnifiques photos ! J’aime toutes les formations volcaniques et aussi, bien sure, les fous à pieds bleus ! Merci aussi pour tous les textes qui nous permettent de participer à vos aventures et d’apprendre plein de choses ! Bravo pour tous les kilomètres parcourus à pieds !

Elvire
10 mois il y a

J’adore les hippocampes et les fous à pieds bleus ! J’ai lu que la source des pieds bleus des fous est due à leur régime alimentaire. « Il s’agit de pigments qui proviennent des poissons qu’ils mangent. Les scientifiques ont également montré que plus les pieds deviennent bleus, plus l’oiseau est en bonne santé. Ainsi, en choisissant un partenaire avec les pieds très bleus, les femelles choisissent des partenaires bien nourris et en bonne santé » !!! 😅

Danielle et Jean-Louis
10 mois il y a

C’est super et sportif en même temps !