San Cristobal

San Cristobal

Aller à San Cristobal depuis Isabella se mérite.
Après un réveil à 5h, nous voilà partis avec un premier bateau jusqu’à Santa Cruz. Le trajet dure toujours 2h, heureusement cette fois notre petit bateau est confortable (7 rangées de 4 sièges à l’intérieur plus quelques sièges en haut et dehors. Les sièges sont inclinables, un petit avion en somme). C’est le même prix quel que soit le bateau et impossible de comprendre dans quel cas on tombe sur un plus ou moins bien.
A Santa Cruz (évidemment après avoir encore payé la taxe d’entrée, on repayera la taxe de sortie en repartant aussi…) on se promène un peu, on petit déjeune (et oui on arrive tôt, vers 8h30 !) et déjeune puis rebelote, un autre bateau à 14h30 jusqu’à notre destination finale. Cette fois moins de chance, il s’agit d’une banquette formant un U. On est tous collés les uns aux autres. Et surtout on prend toutes les vagues de plein fouet (avec des gros « bam » à chaque fois que le bateau heurte l’eau. Ça crie pendant 2h (pas nous, on se tient tranquille mais notre cœur est malmené).

Après cette journée de trajet, nous profitons à fond de nos 4 jours plein à San Cristobal.
Au programme :

  • se balader le long de
    l’océan, sur le port,…
  • visiter le centre d’interprétation : très intéressant il explique les débats
  • farniente à la plage : Playa Mann tout près où on voit quantités d’otaries, la Playa Loberia plus loin qui fait plus sauvage..
  • se balader : les miradors donnent une très belle vue sur la baie Tijeretas
  • faire du snorkeling à Tijeretas (le fond est transparent c’est incroyable, on peut y nager avec les prairies) et à la plage Punta Carola où on voit par hasard des tortues de mer sous l’eau en bord de plage à moins d’un mètre, impressionnant !
  • se reposer dans les hamacs de l’hostal
  • profiter des couchers de soleil sur la plage

Petites anecdotes : 

  • les otaries n’hésitent pas à courir vers nous lorsqu’elles jouent, on se déplace vite comme les locaux quand c’est le cas (on ne sait jamais, si elles nous percutent pour jouer, elles sont imposantes !)
  • sur toutes les îles, il y a des panneaux pour dire à combien de kilomètres est la prochaine zone “hors de danger” en cas de tsunami, mais les panneaux correspondant à ces zones sont plus difficiles à trouver (car dans les terres où nous allons moins)
  • à San Cristobal, certains semblent fan des Simpson !
  • Lors d’une balade, nous découvrons un canon anti-aérien qui aurait été laissé ici par les américains il y a quelques dizaines d’années. 

Nous voilà maintenant parti pour le continent où de nouvelles aventures (moins maritimes) nous attendent !

Informations pratiques pour l’île San Cristobal :

  • Logement : La Casa de Jeimy à environ 14€ la nuit – chambre double avec salle de bain privative – cuisine
  • Transport :
    – 30$ par personne pour revenir sur Santa Cruz puis à nouveau 30$ pour aller sur San Cristobal (environ 2 à 3h de bateau pour chacun des deux trajets).
    – Frais de bateau taxi sur Isabella 1$ par personne
    – Frais de bateau taxi à Santa Cruz 0,50$ par personne (à payer deux fois, pour arriver et repartir)
    – Taxe de sortie sur Santa Cruz 1$ par personne
  • Repas possible en menu del dia pour environ 5$ par personne, plus cher au dîner
  • Activités : toutes les activités listées sont gratuites
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Estelle
10 mois il y a

Vous avez vraiment profité à fond des Galapagos !

Danielle et Jean-Louis
10 mois il y a

J’adore, nous sommes dans l’ambiance. De très belles photos!!